5 Comments

  1. Je suis lesbienne et je m'intègre - Recto Verso

    […] Il n’existe pas une seule gayAttitude et surtout, vous n’avez pas besoin d’afficher votre orientation certainement pas par mimétisme et encore moins ignorance. Pas au ving-et-unieme siecle. Je le disais encore dans ce billet. […]

  2. serge
    serge 20 décembre 2014 at 23 h 41 min . Reply

    J’ai eu un ami en Afrique qui étáit homosexuel, il n’a jamais eu besoin de faire son coming out, tout le monde le savait, point.
    Par contre, au Brésil, une de mes meilleures amies est venue vers moi pour faire son comming out, parce qu’il y a aussi le soucis de savoir si les amis accepteront cette différence. Je l’ai su avant sa famille, parce que ses parents revaient d’un beau mariage pour leur fille avec un jeune blanc riche de la ville (celui-ci était son petit ami depuis des années).
    Mais, ce que je voulais vraiment dire ici, et là, partant de Foucoult – L’histoire de la sexualité & Surveiller et Punir – c’est que faire son coming out constitue pour moi une autre forme de violence symbolique contre les gays. Pourquoi eux doivent-ils confesser leur sexualité publiquement? Nous les heteros passons -nous une bonne partie de notre vie à chercher comment annoncer notre orientation sexuelle aux autres?
    Je suis vraiment contre la nécessité de faire ce coming out… mais enfin, ce n’est qu’une lecture 😉
    Continuons d’essayer de changer l’Afrique …

  3. sylvainj
    sylvainj 20 décembre 2014 at 21 h 11 min . Reply

    Merci à toi d’aborder ce sujet ! Très instructif je trouve.

Post Comment