Moi, la Bible et l’homosexualité : Ruth aimait Naomi! – Recto Verso

De tous les billets consacrés à la Bible et l’homosexualité, je dois vous avouer que celui-ci m’a été le plus difficile à rédiger. Bien qu’étant chrétienne – et gay – il m’a été difficile de transcrire mes pensées au travers de ce billet. J’ai d’ailleurs crié au blasphème sur mon compte Twitter tant cela me paraissait … INCONCEVABLE! Et pourtant, tous préjugés mis à terre , les histoires de Naomi et Ruth ensuite Jonathan et David  nous démontrent que deux personnes homosexuelles, aimant Dieu et engagées l’une à l’autre peuvent vivre sous la grâce divine!!!! Calmons nous.

Ruth and Naomi
Ruth et Naomi

Pour ceux qui achèveront le billet avant d’aller lire le livre (même si j’aurais préconisé l’inverse), Naomi est la veuve d’Elimelech de Bethlehem (partis s’installer dans le pays de Moab pour fuir la famine) et Ruth, sa belle-fille moabite, épouse de l’un  ses fils décédé (ce serait vraiment bien que vous lisiez toute l’histoire ici avant de poursuivre la lecture). L’histoire devient intéressante lorsque Naomi décide de rentrer au pays de Juda, dans sa famille (Ruth 1):

15Naomi dit à Ruth: Voici, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux; retourne, comme ta belle-sœur. 16Ruth répondit: Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu; 17où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Éternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi!

J’ai parcouru les sites internets à la recherche de vœux de mariage plus forts que ce texte, je n’en ai point trouvé. Je me rappelle que la majeure partie des sermons qu’il m’ait été donnée d’écouter sur l’amour et l’engagement envers son conjoint ont toujours cité ce texte. Des mots prononcés par une femme, à l’attention d’une autre femme.

Ruth et Naomi
Ruth et Naomi

Après cette déclaration, Ruth a pris soin de sa belle-mère. A travaillé dans les champs pour subvenir à leurs besoins nutritionnels. Ruth fit un mariage de convenance (disons les choses telles qu’elles sont), sous les conseils de sa belle-mère et lui fit un fils (Ruth 4):

14Les femmes dirent à Naomi: Béni soit l’Éternel, qui ne t’a point laissé manquer aujourd’hui d’un homme ayant droit de rachat, et dont le nom sera célébré en Israël! 15Cet enfant restaurera ton âme, et sera le soutien de ta vieillesse; car ta belle-fille, qui t’aime, l’a enfanté, elle qui vaut mieux pour toi que sept fils. 16Naomi prit l’enfant et le mit sur son sein, et elle fut sa garde. 17Les voisines lui donnèrent un nom, en disant: Un fils est né à Naomi! Et elles l’appelèrent Obed. Ce fut le père d’Isaï père de David.

Les « écrivains et interprètes » de la Bible me rétorqueront clairement que la Bible ne saurait encourager cette « chose » et qu’il n’est écrit nulle part qu’elles étaient intimes. « Erreur for mbutuku… » comme on dit si bien au Cameroun.

Primo, je vous décrivais déjà dans ce billet ce que c’était que d’être gay en Afrique (et même ailleurs). Secundo, le film qui illustre encore mieux cet amour caché c’est « Sex revelations« . Un des récents épisodes de la série américaine #Scandal abordait encore cette invisibilité de l’homosexualité dans les décennies antérieures. « Une femme avec une femme » de Saya est un texte saisissant.

David et Jonathan
David et Jonathan

26Je suis dans la douleur à cause de toi, Jonathan, mon frère! Tu faisais tout mon plaisir; Ton amour pour moi était admirable, Au-dessus de l’amour des femmes.

Tous préjugés mis à l’écart, je vous invite également à lire les livres de I et II Samuel et à définir par vous-mêmes la nature de la relation entre David et Jonathan.

Je vous laisse en compagnie du film « Sex Revelations ». Bon Triduum pascal.

Miaouuu.

Published by

RectoVerso

RectoVerso

Le blog d'une femme noire, africaine et lesbienne. Les "titres" changent notre perception d'autrui. Donc permettez moi de rester anonyme. #LGBT #HumanRights

5 réflexions au sujet de « Moi, la Bible et l’homosexualité : Ruth aimait Naomi! – Recto Verso »

  1. Que dire alors de Jésus et de Jean le disciple que Jésus aimait tant ? Jésus et Jean seraient-ils alors gay (selon votre raisonnement) ?
    Je pense qu’il faut « savoir » lire la Bible et en faire une saine interprétation.

  2. Bonjour,

    L’interprétation de la relation de Naomi et Ruth semble vraiment tirée par les cheveux. Ce texte a ceci d’exceptionnel qu’il révèle une femme exceptionnelle. Ruth par son attitude montre que la relation belle-mère / belle-fille n’est pas destinée à être un crépage de chignons. Mais qu’une réelle rencontre humaine est possible même quand l’être qui servait de pont entre elles a disparu. Sans forcer, l’interprétation, quand Ruth a un enfant avec son nouveau mari, Naomi se l’approprie naturellement, car Ruth reste sa fille. Le lien demeure.

    Il ne faut pas s’extraire du contexte de l’époque quand on lit le livre de Ruth. Les mariages étaient des alliances de famille, comme c’est encore le cas dans certaines régions d’Afrique. Alors, que le texte est explicite, y voir du lesbianisme est une interprétation libre. Mais il n’y a rien dans le texte qui ne le laisse entendre.

  3. Il faut vraiment y aller fort pour deviner une relation homosexuelle entre Ruth et Naomi 😀

    Pour ce qui concerne l’amour entre humain, il est certain qu’un homme peut aimer un autre. Mais sexuellement? C’est une autre histoire. Un père éprouve bien de l’amour pou son fils, peut-être même lui veut plus de bien que le voudrait sa femme, mais….

    1. Hello Tilou!
      Pour y aller fort, il faudrait connaitre le vécu quotidien des lesbiennes.
      La majorité vivent ensemble, surtout chez nous en Afrique comme des amies, des sœurs, nièce/tante… au vu et au su de tout le monde.
      Mais après, ce n’est que mon point de vue.
      Merci d’être passé.
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *