5 Comments

  1. Marie-madeleine
    Marie-madeleine 27 avril 2016 at 10 h 43 min . Reply

    Que dire alors de Jésus et de Jean le disciple que Jésus aimait tant ? Jésus et Jean seraient-ils alors gay (selon votre raisonnement) ?
    Je pense qu’il faut « savoir » lire la Bible et en faire une saine interprétation.

  2. Horn92
    Horn92 11 avril 2015 at 21 h 35 min . Reply

    Bonjour,

    L’interprétation de la relation de Naomi et Ruth semble vraiment tirée par les cheveux. Ce texte a ceci d’exceptionnel qu’il révèle une femme exceptionnelle. Ruth par son attitude montre que la relation belle-mère / belle-fille n’est pas destinée à être un crépage de chignons. Mais qu’une réelle rencontre humaine est possible même quand l’être qui servait de pont entre elles a disparu. Sans forcer, l’interprétation, quand Ruth a un enfant avec son nouveau mari, Naomi se l’approprie naturellement, car Ruth reste sa fille. Le lien demeure.

    Il ne faut pas s’extraire du contexte de l’époque quand on lit le livre de Ruth. Les mariages étaient des alliances de famille, comme c’est encore le cas dans certaines régions d’Afrique. Alors, que le texte est explicite, y voir du lesbianisme est une interprétation libre. Mais il n’y a rien dans le texte qui ne le laisse entendre.

  3. […] n’a point été détruit à cause de l’homosexualité. Ce billet, celui-ci, celui-là et celui-ci vous seront utiles pour chacun des passages que les homophobes vous […]

  4. Tilou
    Tilou 4 avril 2015 at 21 h 32 min . Reply

    Il faut vraiment y aller fort pour deviner une relation homosexuelle entre Ruth et Naomi 😀

    Pour ce qui concerne l’amour entre humain, il est certain qu’un homme peut aimer un autre. Mais sexuellement? C’est une autre histoire. Un père éprouve bien de l’amour pou son fils, peut-être même lui veut plus de bien que le voudrait sa femme, mais….

Post Comment