Moi, la Bible et l’homosexualité : le Nouveau testament – Recto Verso

Je ne saurais parler de la Bible et de l’homosexualité sans citer les textes du nouveau testament. Je ne les prendrai pas dans leur singularité mais plutôt dans la globalité de la nouvelle alliance signée entre Dieu et les hommes symbolisée par le sacrifice de son Fils dont la célébration pointe à l’horizon.

La Bible et l’homosexualité – ou devrais-je dire la Bible contre l’homosexualité – dans le nouveau testament tourne autour de Romains 1:21-28, I Corinthiens 6 : 9-10 et I Timothée 1:10.

la Bible et l’homosexualité
la Bible et l’homosexualité

Au moment d’écrire ce billet, je les ai lu depuis l’application Bible de la French Bible Society (Je vous l’avais dit dans ce billet, autant de religions, autant de Bibles et autant de traduction possibles. Même le Créateur en perdrait sa foi ) et je puis vous dire que non seulement les deux derniers textes ne parlaient que des pédophiles (Cf ce lien pour la différence entre homosexualité et pédophilie) mais aussi et surtout qu’il s’agit de sexe pour du sexe entre personne de même sexe (excusez la répétition). Je crois que le mot exact est Fornication. Et la définition est la même pour vous hétéros que pour nous homos.

Vous conviendrez donc que ma question à la base de cette série de billet – deux personnes homosexuelle, aimant Dieu et engagées l’une à l’autre peuvent-elles vivre sous la grâce divine? – ne trouve clairement pas sa réponse dans ces textes que l’on nous martèle à en perdre son identité.

Cependant, puisque nous sommes dans le Nouveau Testament et surtout à quelques jours de la Pâques, j’aimerais m’arrêter sur ces versets tirés du livre de Galates 5 : 16 – 22 tires de la Bible version Louis Segond.

16Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. 17Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. 18Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. 19Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, 20l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. 22Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. 24Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

Le prochain billet risque… choquer et heurter plusieurs d’entre nous.

Miaouuu!

Published by

RectoVerso

RectoVerso

Le blog d'une femme noire, africaine et lesbienne. Les "titres" changent notre perception d'autrui. Donc permettez moi de rester anonyme. #LGBT #HumanRights

Une réflexion au sujet de « Moi, la Bible et l’homosexualité : le Nouveau testament – Recto Verso »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *