J’ai regardé Elena Undone

Bonjour les gens! Ceux qui me lisent toujours et ceux qui arrivent ici par hasard. Comment allez-vous? Je suis toujours piétonne, n’empêche, je garde la forme.

Mon prochain billet n’était pas censé parler de ce que vous vous apprêtez à lire. Cependant, il se trouve qu’hier, prise d’un violent coup de blues, je me suis retrouvée à regarder pour la énième fois « Elena Undone« . C’est l’un de ces films incontournables de la « MUST WATCH list » de toute lesbienne qui se respecte. Et célibat aidant, je l’ai regardé seule (donc sans distraction). J’ai donc eu tout le loisir d’analyser le personnage d’Elena sous toutes les coutures.

Elena Undone
Elena Undone Cover by IMDB

Tiré d’une histoire vraie (Dieu seul tient le décompte), le film met en scène le personnage d’Elena. Femme de pasteur – ce dernier fervent militant contre le mariage de même sexe et critiquant les gays – et tranquille mère de famille dont la vie va irrémédiablement basculer suite à sa rencontre avec Peyton, une auteure lesbienne au détour d’une exposition. La suite se regarde.

Ce que j’aimerais souligner ici, c’est l’égoïsme (et je pèse mes mots) dont nous lesbiennes faisons souvent preuve. Continue reading J’ai regardé Elena Undone

Je suis lesbienne et je me protège

Hier, la communauté a perdu un de ses membres. Une sœur. Des suites de maladie. Si le choc de son décès est brutal (personne ne l’avait vu venir), les causes le sont encore plus. Après recoupage, le VIH en serait la cause
Et comme nombre de mes amies qui n’ont jamais pensé à se protéger dans leurs relations, vous vous demandez sûrement comment une lesbienne peut-elle être infectée au cours d’une relation sexuelle avec une autre femme. Hé bien je me permets d’affirmer que non seulement c’est possible, mais que pour la seule année 2014, le sol s’est refermé sur les corps de 4 lesbiennes au Cameroun. Cas recensés par l’une de mes associations partenaires.

Sida par
Sida par enfoqueradio

Continue reading Je suis lesbienne et je me protège

Je suis lesbienne et je m’intègre

Coucou.
Je m’excuse pour le retard accusé par ce billet. Imputable au sujet ce billet d’ailleurs. Je m’excuse également auprès des miens. Ce sujet fait TOUJOURS l’objet des discussions qui se terminent la plupart du temps en queue de poisson. Ceci étant dit…

Il y a une semaine environ, j’ai eu envie d’aller prendre un pot avec des amies. Le genre de pot où tu as vraiment envie de t’éclater après une semaine chargée comme wôrô-wôrô sur autoroute.
L’une d’entre elles me dit qu’elle sera accompagnée. Aucun problème lui réponds-je. « Plus on est fous, plus on s’amuse », dit le dicton.
À l’heure du crime, nous nous rejoignons à quelques mètres du snack ciblé par mes complices, histoire d’élaborer un scénario (consommation, conduite, restrictions) pour la soirée.
Ma première impression sur la « compagnie » de ma pote n’est pas bonne. Surtout pour le lieu choisi. Sentiment confirmé lorsque l’on se fait refouler à la porte du snack pourtant vide à travers les vitres fumées. Insolite. Cela ne m’était JAMAIS arrivé.
En réponse au V formé par mes sourcils, le portier dirige son regard vers l’amie de ma pote et nous répond: « Vous n’êtes pas en règle Madame. »
Histoire de vous mettre en contexte : comment peut-on se vêtir d’un jean taille genou dévoilant un short délabré surmonté d’un teeshirt qui semble avoir été ramassé dans la première friperie pour se rendre dans un lieu à l’enseigne duquel il est clairement marqué « chic »? Si on n’a pas les moyens, faut dormir. La vie du dehors c’est pas pour rienneuses.

Continue reading Je suis lesbienne et je m’intègre

Recto Verso back in the game – Recto Verso

Hello tout le monde,

Comment allons-nous?  Je vais tpujours à pieds mais je me porte bien. J’espère vous aussi.

Je suis passée par de nombreux états compliqués (faut croire que l’instabilité est le propre des homo) mais par la grâce, tout rentre progressivement dans l’ordre.

J’espère vous avoir manqué. Vous en tout cas, je n’ai eu de cesse de penser à vous.

Donc sauf changement indépendant de ma volonté, le blog connaîtra de légères améliorations ou devrais-je dire de nombreuses folies. Plus on est nombreux plus on est fous à ce qu’il paraît.

Plusieurs de mes « consoeurs » ont accepté de se joindre à l’aventure. Une sorte d’itinéraires croisés entre elles qui ont grandi « là-bas » et maintenant retournent (pu pas) et nous qui n’avons connu qu’un seul continent.

Il y aura donc souvent, des billets en langue de Shakespeare. L’appli « Duolingo » m’a aidé à passer de – l’infini à zéro en anglais. J’en suis pas peu fière.

Vu que notre monde est fait d’aventures, il y aura une page/catégorie dédiée. Je m’en réjouis à l’avance car croyez le ou pas, ces filles ont de l’imagination à revendre.

Bon, en amante fidèle (à mes infidélités) je vous emmenerai toujours plus loin dans l’univers Lesbien vu de l’intérieur.

Je reviendrai évidemment sur les derniers événements majeurs de la communauté LGBT : la Gay Pride (vous savez, quand la renommée parvient aux bonnes oreilles) et bien sur « Call me Caitlyn » ou l’intrusion dans l’univers de la transsexualité. J’avoue, je n’y comprends pas tout mais au moins, je partagerais mes connaissances avec vous.

Je sais pas pour vous mais chez moi, ça fait un joli programme qui ne me laissera pas l’occasion de chômer.

Je vais donc de ce pas conconcter le premier billet made in Lesboland. Excellent week-end à vous.

 

Miaouuu!