10 Croyances africaines sur l’homosexualité

Le massacre de Charlie Hebdo a démontré à souhait quel est le prix à payer pour la liberté d’expression. Aux armes, opposez vos connaissances. Homophobes africains, à vous dont la haine est le produit de votre ignorance savante et votre suivisme aveugle, j’oppose mes réponses à vos « 10 Croyances africaines sur l’homosexualité » au nom desquelles bon nombre d’entre nous sont emprisonnés, torturés, raquettés, assassinés dans le berceau de l’humanité.

Homosexualite
Homosexualite

  1. L’homosexualité, « c’est une importation occidentale, l’invention du blanc ».

Certains rajoutent souvent que l’homosexualité aurait été créé par les occidentaux pour réduire la population africaine. OK.

#JeSuisCharlie était aussi une importation occidentale cette semaine pourtant, des réactions sont venues de partout en Afrique : Certains états en ont fait un jour de deuil national. Sur « une chose du blanc ». Une tragédie mondiale ? Non. Excusez moi, distingués brèvistes de drames africains et respectables orateurs de discours creux les parvis « des blancs » dans les « pays des blanc ». Elle touche la France, les familles et les compatriotes de ces « français ». Le raid de Boko Haram à  Baga au Nigéria , c’est notre problème. Les 8300 décès causés par Ebola ca nous concerne. Aqmi, c’est notre problème. Les crimes rituels partout en Afrique  . Si vous vous indignez pour Charlie Hebdo, indignez-vous contre le traitement administré aux homos de vos pays comme les blancs vous invitent souvent à le faire. Un peu de cohérence ne nous ferait pas de mal.

PS : Le blanc n’a rien inventé. Il n’a fait que nous donner le courage de sortir de l’ombre.

  1. L’Afrique n’a jamais connu l’homosexualité et c’est contre nos mœurs

Quand l’ignorance infecte votre matière grise et le tabou immobilise vos doigts et scelle vos lèvres, il vaut mieux réduire sa langue au silence. Surtout si vous avez relégué votre histoire au mouroir des musées Occidentaux. Le même blanc sur lequel vous avez calqué vos articles criminalisant l’homosexualité  affirme que les pratiques sexuelles « perverses » existaient bien avant leur arrivée. Pratiques sexuelles car ce n’est qu’au XIXe siècle, que Karoly Maria BENKERT va créer le néologisme « homosexualité », qui s’imposera seulement à partir du XXe siècle.

ok-cameroon-infos

Les Quimbandas en Angola pratiquaient la sodomies ; « les Wawihé (toujours en Angola) parlaient déjà d’activité ou de passivité dans la pratique du sexe anal ». Demandez aux burundais la signification de « kuralana nyuma (faire l’amour de façon anale)», « kulambana (se lécher mutuellement) » ou de « kujitia mboo wa mpingo (s’introduire un pénis en bois d’ébène) » « kusagana (ancêtre sémantique du connulingus) à Zanzibar » aux tanzaniennes. Les nigérian du Nord s’il vous plait, définissez-moi « masu harka » ou « kifi ». Camerounais de Bafia que signifie « ji’gele ketön », beti du Cameroun, en quoi consistait le « SO » ? « Mevungu » ? Les Bassa « Ko’o » (l’escargot) ? Béninois, à quoi renvoie le terme « gaglo » ? Kenyan, pour vous j’ai trouvé « Sipolio » et « Mugawe ». Sud Africains, « Lobola » a existé chez vous ou pas ?

Mais bon, puisque lorsqu’il s’agit d’homosexualité, nos érudits se transforment en animaux sauvages à peine sortis de jungle, …

 

  1. C’est interdit par la bible.

homosexualite_2

Génèse 19,Jude 7 lévitique 18 :22, 20 :13, romains 1 : 21-28, I Corinthiens 6 : 9-10 et I Timothée 1 : 10. Ok.

Mais quand « Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (v23) », comment voulez-vous que je prenne au sérieux des pasteurs d’une terre « où il n’y a point de juste, pas même un seul (v10)» ? Dois-je vous rappeler toutes les 613 lois du pentateuque que nous transgressons tous de manière éclatante ? Le jour du sabbat (Exode 20 : 8 – 12, Lévitique 19 :3-4) ?  L’adultère (Exode 20 : 14, Lévitique 20 : 10-12, 20 : 21)?  Dois-je vous rappeller que dans ce même Lévitique il nous est interdit de manger du porc  (Lév 11 : 7) ? Les deux plus grands commandements bibliques, vous les connaissez. galates 5 : 14-23

 

  1. Les pédés portent des couches

Les hétérosexuels aussi. Une crise d’hémorroïdes, une fissure annale due à une constipation chronique (et non à un gros calibre), un manque d’hygiène et la viellesse sont autant de raisons de porter des couches. Sans distinction de sexe ni d’orientation sexuelle.

Le rectum, correctement lubrifié et calmement apprivoisé se dilate aussi bien que le vagin. « La sodomie régulière n’entraîne pas non plus de diminution de la continence anale, ne diminue pas les pressions à la contraction ». Ca pourrait faire l’objet d’un billet je sais mais que chacun défende sa cause. Le nombre de fois que j’ai lorgné et taté le postérieur de mes amis gays à la recherche de ces couches… J’ai correctement honte aujourd’hui.

 

  1. La gouine sont des hommasses ou camionneuses et les hommes des tapettes

Capture d'écran sur
Capture d’écran sur topito

Une gabonaise affirmait récemment que c’est à cause de l’homosexualité qu’elle a quitté le football. Ma chérie, tu n’avais pas de talent stp, la ferme! Le football n’est pas le sport par excellence des gouines. Je vous l’expliquais dans cet article . Toutes les hommasses  ne sont pas gouines non plus. Les métrosexuels ne sont pas des pédés. Les machos sont des tapettes par excellence. L’apparence n’a jamais été aussi trompeuse que lorsqu’on parle d’homosexualité. Les stéréotypes africains sur l’homosexualité datent de Kunta kinté et Racines. Il serait temps pour vous de faire une mise à jour.

PS : ne surtout pas confondre rôles sexuels et homosexualité. C’est deux notions BIEN distinctes. J’y reviendrai. Si Dieu prête vie.

 

  1. C’est pour les sectaires, les cercles ésotériques

C’est par où la porte d’admission s’il-vous-plait ? Car la seule secte que je connaisse jusqu’ici, c’est la grande communauté LGBTIQ que nous formons dans nos pays respectifs et dans le monde. Celle qui nous permet de garder la tête haute  et le buste droit lorsque souffle le vent de votre haine ignorante.

  1. Une échelle pour l’ascension sociale

Je ne compte plus le nombre des prises de becs. De crises d’aigreurs. Parce que des incapables ne supportaient pas le fait qu’une « brouteuse de gazon » leur donne des ordres. Désolée mes amis, ça s’appelle de la compétence. Et la grande majorité de ceux qui vous servent cette excuse pour justifier leur statut perpétuel de chômeurs sont des INCOMPETENTS, spécialistes de la « diplomite ». Ce que vous assimilez à « condition de réussite sociale » a un nom : promotions canapés. Et ce n’est certainement pas le propre des homosexuels.

PS : S’il-vous plait, dites aux cadres des compagnies de téléphonie mobile qui recrutent là qu’en plus d’être qualifiée, je suis prête à satisfaire sexuellement toutes leurs femmes cadres, à condition de m’embaucher. :p

 

  1. L’homosexualité, c’est pour les « ratés »

Oui. Pour ceux dont les parents ont trouvé intelligents de priver leur progéniture d’éducation en raison de leur homosexualité. Je vous en parlais déjà ici. Malheureusement pour vous, le fait d’être homosexuel ne diminue en rien nos facultés mentales. Au contraire ! Il n’y a qu’à voir le nombre de gays célèbres dans ce monde. Bethoven, Michel Ange, Marcel Proust, Socrate, Shakespeare, Flaubert, Verlaine, Rimbaud, Proust, Laurent Ruquier, Ian Thorpe, Christian Dior… Il n’y a pas d’Africains? Pourquoi les citer puisque vous les connaissez tout aussi bien que moi?

  1. C’est suivre la mode

Je la suis depuis le berceau et elle n’est toujours pas dépassée. Etrange!!!! Les grandes maisons de couture ne créent-elles pas des collections pour chaque nouvelle saison de chaque nouvelle année.

 

10. L’homosexualité empêche la survie de l’espèce humaine

contre-mariage-et-odoption-couple-de-meme-sexe

J’ai bien envie de demander si l’on empêche la survie de l’humanité, comment se fait-il que nous soyons toujours si nombreux ? En 2024, nous serons 8 milliards d’individus sur terre et les homosexuels en feront toujours partie.

A titre de rappel : homosexualité # infécondité ## Stérilité. Homosexuels c’est l’ensemble formé par les L G B T I, B mis pour Bisexuel. Bisexualité à laquelle vous nous avez contraintes et dont nous nous couvrons pour mieux nous aimer.

Bonus : C’est une maladie

J’ai passé tous mes examens sans que le médécin ne puisse déceler la moindre anomalie. Svp docteres es ignorantes, dites moi de quelle maladie je souffre.

carte-homosexualite-afrique-bamana.net
carte-homosexualite-afrique by bamana.net

Miaouuu !

@RVwords

Published by

RectoVerso

RectoVerso

Le blog d'une femme noire, africaine et lesbienne. Les "titres" changent notre perception d'autrui. Donc permettez moi de rester anonyme. #LGBT #HumanRights

7 réflexions au sujet de « 10 Croyances africaines sur l’homosexualité »

  1. Excellent! Vraiment excellent! Extrêmement d’accord, notamment sur le point 7. D’aucuns mettent leur incapacité à trouver un job sur le « on m’a posé des conditions » (sous-entendant qu’on lui a proposé une relation homosexuelle). Ce n’est guère différent, comme tu le dis si bien, d’une promotion canapé. Par ailleurs, quand tu es performant et que tu rapporte des sous à la boite, ton boss ne te fera rien qui aille contre ton intérêt et donc contre celui de sa boîte. Ce billet correspond presque point par point à celui que j’ai rédigé il y a deux ans déjà: http://ntrjack.mondoblog.org/2013/04/24/le-cameroun-est-il-gay/

    1. Hello Panda. Merci d’être passé et d’avoir un point de vue objectif sur ce sujet qui abrutit l’intellectuel le plus diplômée.
      Que puis-je ajouter à tes commentaire si ce n’est partageons ce bout de terre qui est le notre en partageant une notion mondialement reconnue : le bon-sens.
      Au plaisir.

  2. Bonjour Will (tu permets que je t’appelles ainsi? ) et merci d’être passé sur mon blog.
    La première partie de ton point de vue rejoint ce que j’ai souligné dans le point 1 : la cohérence ne nous ferait pas de mal. Si l’adultère est contre nos moeurs, pourquoi tend-t’il à être érigé en règle? Je suis marié mais il me faut absolument un deuxième bureau? Si on l’accepte, pourquoi n’acceptons-nous pas aussi que les gays cohabitent parmi les humains?
    Le numéro 7 a un nom : promotion-canapé. Tu couches pour avancer. Les hétéros comme les homos le pratiquent. Et pour la petite enquête que j’ai menée au Cameroun, il y a pleins de « ouï-dires » et très peu de faits certifiés.
    Sinon, 8/10 c’est pas mauvais comme note il me semble?
    Bises.

  3. Parmi les 10 points que tu cites, certains ne sont pas que des « croyances ». Le numéro 2 par exemple. Ce n’est pas parce que l’homosexualité existe depuis en Afrique (au même titre que l’adultère ou bien le vol), que ce n’est pas contre nos mœurs. Le numéro 7 aussi est un fait vérifié. Ce n’est peut-être pas la seule échelle d’ascension sociale, mais c’est parfois la condition pour accéder à certains postes ici chez nous.

    Pour ne pas faire long, je t’invite à lire ce billet que j’ai écrit sur le sujet, si tu as une seconde: Homosexualité en Afrique : la pilule difficile à avaler

    1. La foi a la conviction et la certitude pour synonyme non? L’idée de mon billet était juste de démontrer, arguments à l’appui que leurs croyances étaient fausses et de redéfinir le débat de l’homosexualité en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *